Embrasse L Islam

Embrasse L Islam

Bonne manière ( Adab')


Le mérite des faibles, des pauvres et des gens effacé d'entre les musulmans.

Selon Abu hurayra ( Radia allahou anhou), le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم à dit :" Sûrement l'homme corpulent et gras viendra le jour de la résurrection n'ayant pas chez Dieu le poids de l'aile d'un moustique".  (rapporté par Al-boukhari et Moslim]


02/07/2015
0 Poster un commentaire

Reapprenons-a-manger-peu-comme-notre-prophete-sws

Salam aleykoum,

 

Bonjour,Dans notre société où la nourriture est si abondante, où nous mangeons beaucoup « trop » mais de plus en plus mal. Où musulmans ou non en arrivent presque à vivre pour manger au lieu de manger pour vivre, j’ai trouvé qu’il serait intéressant de se pencher sur la manière de s’alimenter du prophète Muhammad (sws).Ainsi nous apprendrons qu’il mangeait peu souvent et en petite quantité.Nos habitudes alimentaires nous poussent bien souvent à manger 3 ou 4 fois par jours de copieux repas. Notre estomac surchargé est constamment sollicité, nos intestins travaillent sans cesse et notre corps est contraint de produire de l’énergie pour la digestion en continu.Quel cercle vicieux, on mange trop = notre corps a besoins de plus d’énergie pour digérer = on a encore plus faim !Effectivement, notre estomac a certaines particularités, tout d’abord il s’agit d’un muscle qui a donc besoin d’énergie pour travailler. Ensuite il est très extensible donc plus nous mangeons plus nous pouvons ingurgiter de nourriture sur le long terme. Ainsi notre sentiment de satiété peut être complètement faussé.Si nous prenons l’habitude de manger moins, nous ressentirons le sentiment de satiété avec beaucoup moins d’aliments car notre estomac rétrécira. Sinon nous ingurgiterons de grande quantité de nourriture, de plus notre cerveau aura intégré le fait d’avoir un estomac constamment plein, ainsi dés qu’il sera vide notre cerveau nous enverras un stimuli nous signifiant que nous devons le remplir. Hors ce ne seras pas pour cause de faim mais dû à une mauvaise habitude devenue un mécanisme.Ainsi certes nous devons apprendre a écouter notre corps mais nous devons d’abord le « reformater »,afin de lui permettre de fonctionner de nouveau selon ses propres besoins nutritionnels.Pour cela nous n’avons qu’à suivre la manière dont s’alimentait notre exemple le bien aimé messager d’Allah (sws).Certaines règles comme remplir son estomac selon les 3 tiers :- 1/3 nourriture- 1/3 eau- 1/3 airCela permet à l’estomac non surchargé de retrouver sa taille initiale.S’arrêter avant satiété et ne manger que lorsqu’on a faim et non pas parce que c’est l’heure permettra de stopper ce mécanisme qui nous pousse à remplir notre ventre dés qu’il est vide en déprogrammant notre cerveau.D’ailleurs, le comportement sain en islam nous recommande de manger seulement ce dont nous avons besoin.«Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’ excès, car Il (Allah) n’ aime pas ceux qui commettent des excès. » (Coran, 7 : 31).Omar (P.A.a) a dit : « Au nom d’Allah, si je le voulais, je pourrais être celui d’entre vous qui porte les meilleurs habits, celui qui consomme la meilleure nourriture et mène la vie la plus aisée. Mais j’ai entendu Allah s’en prendre à des gens pour un comportement qu’ils avaient adopté : «Vous avez dissipé vos (biens) excellents et vous en avez joui pleinement durant votre vie sur terre: on vous rétribue donc aujourd’hui du châtiment avilissant, pour l’ orgueil dont vous vous enfliez injustement sur terre, et pour votre perversité. » (Coran 46 : 20). Voir Hilyat al-awliya, 1/49.Ibn Maja et Imam Ahmed ont aussi rapporté que le messager d’Allah (sws) a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout maiss’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration ».Le Prophète (P. et B. d’Allah sur Lui) dit: «Nous somme un peuple qui ne mange pas que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès».Al-Hakim a rapporté d’après Abou Djouhayfa que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « ceux qui se rassasient le plus souvent ici-bas seront ceux qui souffriront le plus de la faim au jour de la Résurrection ». Le haditha été rapporté par Ibn Abi ad-Dounya qui l’a commenté ainsi : « c’estpourquoi Abou Djouhayfa ne s’était jamais rassasié jusqu’à sa mort »(déclaré authentique par al-Albani dans Silsilat al-ahadith as-Sahiha (342).Selon le commité permanent de fatwa d’arabie saoudite *Les excès alimentaires comportent de  nombreux inconvénients :- Plus on s’adonne à la jouissance  des biens d’ici-bas moins importante sera la part que l’on recevra des choses de l’Au-delà…- C’est susceptible de détourner l’individu de beaucoup d’actes cultuels comme la lecture du Saint Coran qui pourtant devrait constituer une occupation majeure pour le musulman dans le mois béni de Ramadan d’après la tradition des ancêtres pieux.C’est ainsi qu’on voit une femme consacrer la majeure partie de la journée à préparer un repas et une bonne partie de la nuit à confectionner des gâteaux et boissons.- Quand on mange trop on devient paresseux et facilement gagné par le sommeil. Ce qui entraîne une perte de temps.Soufyan ath-Thawri (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit :« si tu veux avoir un corps sain et un sommeil modéré, mange peu ».- L’excès dans la prise de la nourriture entraîne l’inadvertance du cœur (le manque de concentration).L’on a dit à l’imam Ahmad (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) : « Peut-on avoir le cœur sensible tout en étant bien rassasié ? » – « je ne pense pas ».C’est-à-dire : tel n’est pas mon avis. Allah le sait mieux.On a demandé à Sahl Atosstori sur:Un homme qui mange un repas par jour ? :Il a répondu : c’est la manière de manger des véridiques [Assidiqine]Un homme qui mange deux repas par jour ? :Il a répondu: c’est la manière de manger des croyantsUn homme qui mange trois repas par jour ? :Il a répondu : Dites à son ahl (sa femme) de lui construire un mangeoire.Tiré et traduit de [Al fawa-id] Ibnu al Qayyim page 197.De plus si le corps utilise une partie importante de son énergie pour digérer, c’est de l’énergie qui pourrait être utilisé pour l’intelect et/ou le spirituel. Apprendre plus de science utile et se rapprocher d’Allah.Mais encore, contrôler son estomac c’est contrôler ses passions et reviens au même que d’apprendre a contrôler n’importe lequel de nos bas instinct.Tous les sages, en tous temps on aimé contrôler leur sommeil et leur nourriture. mais pourquoi ?Parce-que contrôler ses besoins vitaux aide à renforcer l’esprit, mais pas seulement.Notre âme viens d’Allah, elle est dans notre corps donc soumise à ses besoins. Pour ne pas trop parler de l’âme dont les détails nous échappent, parlons plus simplement de l’esprit.Si notre esprit est préoccupé par ses besoins vitaux, rapidement toutes nos réflexions vont tourner autour de :  » comment satisfaire mes besoins  »Si nous apprenons à notre corps, à se contenter du minimum vital, rapidement notre esprit va pouvoir se libérer de la contrainte des besoins matériels et se consacrer bien plus et bien mieux à ses besoins spirituels.L’âme, libérée de ce poids, de l’emprise du corps, va aspirer à se rapprocher de Son créateur plutôt que d’être contrôlée par notre égo. Mais aussi, notre esprit, afin d’oublier le manque, et parcequ’il seras dompté, se détachera de la dounia pour se préoccuper plus de la vrai vie, celle qui nous attend après celle là.Alors, il ne s’agit pas simplement de se priver comme j’ai pu l’entendre.Il s’agit de dompter son corps, de lui apprendre a se soumettre a son esprit et non pas l’inverse.Car machinalement nous avons tendance a laisser notre esprit être dominé par notre corps.Il nous faut corriger cela c’est primordial !Sans parler du fait que c’est parcequ’une partie de la population mondiale mange trop qu’une autre ne mange pas à sa faim. Alors incha’Allah en apprenant à nous contenter du nécessaire nous contribuons à rééquilibrer le juste partage de la nourriture incha’Allah.Alors au gros(ses) dormeurs(ses) et gros(ses) mangeurs(ses) faisons un travail sur nous même et nous y gagnerons en santé, bien être, spiritualité et nous en retirerons une grande satisfaction personnelle incha’allah.Enfin, voici une étude très intéressante au sujet de la restriction alimentaire recommandé par l’islam par le docteurJawadAssaoui..

 

sources :* : http://islamqa.info/fr/ref/11153


02/07/2015
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser